L’eau est un bien commun de l’humanité qui est devenu rare et précieux... 

Les réserves d'eau sont surexploitées, font l’objet d’une demande toujours croissante et subissent des pollutions diverses et graves. 

Aujourd’hui, un tiers de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable.

Les rivières sont polluées par les activités humaines : rejets de pesticides, de nitrates, de produits phytosanitaires... qui peuvent rendre l’eau impropre à la consommation.

Quant aux océans, la pollution est générée notamment par les hydrocarbures lors des dégazages de navires ou de naufrages de pétroliers, mais également par les millions de tonnes de déchets divers qui y sont déversés.

Les fleuves et les rivières d'Europe, ainsi que les zones humides qui leur sont associées, comptent parmi les milieux ayant le plus souffert des activités de l'homme.

  • 25% des cours d'eau d'Europe occidentale et méridionale sont pollués à un niveau extrême.

  • 50% des zones humides françaises ont disparu au cours des 30 dernières années

  • Depuis 20 ans, les eaux brutes se dégradent de façon inquiétante : elles ont continué à être polluées par les nitrates et les pesticides utilisés dans l'agriculture.

Certains établissements tel que l'Agence Adour Garonne, s'intéressent de très près au problème de l'eau, en apportant des informations et des orientations pour préserver et mieux gérer les ressources en eau.


Adour Garonne (Etablissement de l'Etat)

L'agence de l'eau Adour-Garonne, pôle d'incitation et de concertation pour préserver et mieux gérer les ressources en eau des bassins de l'Adour, la Garonne, la Dordogne et la Charente

Etablissement public du ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer, l'agence de l'eau met en œuvre les orientations de la politique de l'eau, en accord avec le comité de bassin.

maquette avenir eau.fw
L'Agence fait jouer la solidarité des usagers de l'eau en contribuant au financement des ouvrages et actions de :
  • réduction des pollutions,
  • préservation des milieux aquatiques continentaux et marins,
  • gestion économe et durable des ressources en eau,
  • connaissance de l'état et de l'évolution des ressources.

C'est dans ce but qu'elle perçoit des redevances auprès de toutes lescatégories d'utilisateurs de l'eau du bassin. Son organisationComme les cinq autres agences de l'eau françaises, elle est placée sous la double tutelle :

Les acteurs de l'eauLa gestion de l'eau en France implique un grand nombre d'acteurs : pouvoirs publics, collectivités et élus locaux, acteurs économiques, associations....

Elle s'exerce sur une multiplicité d'échelles géographiques : l'Europe (avec les directives), le territoire national, les sept grands bassins versants (ou bassins hydrographiques), les 22 régions, les 96 départements et les 36 772 communes.Six grands bassins hydrographiques : La gestion de l'eau s'organise par grands bassins hydrographiques : le territoire des six agences de l'eau, (site des Agences de l'eau :http://www.lesagencesdeleau.fr) créées par la loi de 1964, résulte d'un découpage naturel suivant la ligne de partage des eaux.

Les bassins correspondent aux quatre grands fleuves (bassins Seine-Normandie, Loire-Bretagne, Adour-Garonne, Rhône-Méditerranée et Corse), au bassin versant français du Rhin (bassin Rhin-Meuse) et aux rivières du Nord (bassin Artois-Picardie).

Quatre comités de bassin existent également, depuis 1992, dans les départements d'outre-mer et un en Corse depuis 2004.

Son action Elle s'inscrit dans la politique de l'eau définie par le comité de bassin  et exprimée dans le schéma directeur de gestion des eaux (SDAGE ).

Ses actions sont régies par un programme d'intervention (le 9e programme couvre la période 2007/2012).

Vous pouvez retrouver chaque mois sur le site Adour Garonne une lettre d'information sur l'eau.

Notre eau est précieuse, voici quelques conseils pour la préserver :

En France, chaque habitant consomme 137 litres d'eau par jour et par habitant : les citoyens peuvent réduire substantiellement leur consommation d'eau en adoptant un comportement éco-responsable:

  • ne jamais laisser couler de l'eau inutilement
  • prendre des douches plutôt que des bains
  • installer une douchette, et utiliser le bouton stop-douche situé sur le pommeau
  • installer une chasse d'eau à double commande ou un système stop eau dans les toilettes
  • utiliser un lave-linge et un lave-vaisselle de classe A peu gourmands en eau
  • installer des embouts ou des mousseurs sur les robinets
  • ne jamais laisser un robinet gouter, et contrôler les fuite d'eau
  • installer un système de récupération des eaux de pluie
  • arroser le jardin avec l'eau de pluie, et de façon raisonnée

Faire des économies d'eau est un enjeu de développement durable vital, afin de ne pas épuiser les ressources en eau et d'envisager l'extension de l'accès à l'eau potable pour les hommes et femmes qui n'en bénéficient pas aujourd'hui.

Vous pouvez également trouver des conseils sur le site Les Agences de l'eau

Préserver l'eau, c'est aussi faire des économies :

gaspillage de l'eau