Parcours de santé des enfants : des parents inquiets et stressés

thumbnail image002

N° 02 – 12/03/2024

Missionnée par les organisateurs des Assises de la pédiatrie et de la santé de l’enfant, l’Unaf a lancé une étude au long cours auprès des parents sur le parcours de santé de leur enfant. Après une première enquête qualitative publiée l’été dernier, 2 200 parents ont été consultés dans le cadre d’une seconde enquête. Ils y témoignent massivement de leurs difficultés à accéder à des professionnels de santé de proximité et déplorent notamment les délais pour obtenir des rendez- vous, générant stress et inquiétude. Forces de propositions, les parents veulent être accompagnés pour être moins démunis dans le suivi de santé de leurs enfants.

 

Missionnée par les organisateurs des Assises de la pédiatrie et de la santé de l’enfant, l’Unaf a lancé une étude au long cours auprès des parents sur le parcours de santé de leur enfant. Après une première enquête qualitative publiée l’été dernier, 2 200 parents ont été consultés dans le cadre d’une seconde enquête. Ils y témoignent massivement de leurs difficultés à accéder à des professionnels de santé de proximité et déplorent notamment les délais pour obtenir des rendez-vous, générant stress et inquiétude. Forces de propositions, les parents veulent être accompagnés pour être moins démunis dans le suivi de santé de leurs enfants.

L’accès aux professionnels de santé est très difficile

Trouver un médecin est parfois un véritable « parcours du combattant » nécessitant de déployer une énorme énergie. Plus de 1/4 des parents ont rencontré des difficultés pour trouver un médecin pour leur enfant soit par manque de médecins près de chez eux, soit que ceux qui sont présents ne prennent plus de nouveaux patients. Ceci contribue à augmenter le stress des parents, y compris pour ceux dont le médecin qui suit leur enfant est proche de l’âge de la retraite. Beaucoup de parents précisent qu’ils ne choisissent pas ou plus le médecin pour leur enfant, ils prennent celui qui accepte de les recevoir. Même parmi les parents dont l'enfant est habituellement suivi par un médecin, la moitié des répondants déclarent avoir rencontré des difficultés pour obtenir un rendez-vous médical. La situation est encore plus alarmante concernant la santé mentale. Le manque criant de pédopsychiatres, neuropédiatres, psychologues et les délais d’attente sont signalés par une majorité de parents.

 

Des parents en demande de prévention et d’accompagnement

Les parents souhaitent recevoir des messages de prévention et de promotion de la santé sur des sujets larges et adaptés à chaque tranche d’âge. Tous les grands sujets en relation avec la santé mentale sont attendus : harcèlement, bon usage des écrans, gestion du stress et de l’anxiété… mais aussi pour les jeunes sur l’évolution du corps, les rapports amoureux, la sexualité…

Des parents qui souhaitent être réassurés sur leur compétence à suivre la santé de leur enfant. 55 % des parents souhaiteraient recevoir une formation aux gestes qui sauvent, 44 % sur la gestion des petits maux de santé pour gérer les petites urgences. Un besoin de réassurance encore plus important pour les parents de jeunes enfants. 36 % voudraient accéder à des lieux d’écoute et de soutien à la parentalité animés par des professionnels. 35 % souhaitent avoir accès à des applications ou plateformes téléphoniques de conseils, 29 % pouvoir participer à des ateliers et 26 % à participer à des temps d’échanges entre parents. Seuls 15 % des parents déclarent ne pas avoir besoin de soutien ou d’accompagnement.

Dans un contexte de crise du monde de la santé, la pédiatrie n’est pas épargnée (crise dans de nombreux services hospitaliers accueillant des enfants, difficulté pour trouver des professionnels en proximité, accélération des pénuries de médicaments pédiatriques…) et les difficultés des familles doivent être entendues. Les propositions issues des travaux préparatoires des Assises de la pédiatrie doivent être rendues publiques et être transformées en feuille de route interministérielle et en stratégie à la hauteur des attentes des parents et des professionnels. La santé de nos enfants ne peut attendre, il est urgent d’agir ! Retrouvez l’étude en ligne : rubrique Expert des familles

L’Union Nationale des Associations Familiales, institution engagée avec et pour les familles depuis 1945 est l’expert des réalités de vie des familles. Porte-parole officiel des familles auprès des pouvoirs publics, elle représente et soutient les 18,5 millions de familles vivant sur le territoire français et défend leurs intérêts. Pluraliste, elle regroupe 72 mouvements familiaux et plus de 6 000 associations familiales d’une grande diversité. Elle anime le réseau des Udaf et Uraf qui mènent des missions de représentation et de services aux familles dans chaque département et dans chaque région.

www.unaf.fr  NotAllowedScript661e546eb9f25twitter.com/unaf_fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript661e546eb9a41ReCAPTCHA, Google NotAllowedScript661e546eb990fMaps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.