Nature de la mesure

  • Mesure administrative contractuelle, inscrite dans le code de l’action sociale et des familles,
  • Relève de la compétence du Conseil Départemental,
  • Pas d’incapacité civile,
  • Le bénéficiaire du contrat autorise le Conseil Départemental à gérer pour son compte les prestations sociales de son choix,
  • D’une durée de 6 mois à 2 ans, ne peut excéder 4 ans.
Pour qui ?
Toute personne majeure qui perçoit des prestations sociales et dont la santé ou la sécurité est menacée par des difficultés à gérer ses ressources (et si la MASP sans gestion n’apparaît pas suffisante).
 
Comment ?

Gestion des prestations sociales (*) listées par la personne pour affectation en priorité au paiement du loyer et aux charges.

Cette mesure prend la forme d’un contrat librement conclu entre l’intéressé et l’UDAF 24 par délégation du Conseil Départemental. Il repose sur des engagements réciproques et définit les objectifs de l’accompagnement budgétaire.

Le bénéficiaire adhère de manière participative à cette mesure, dans la recherche et la mise en œuvre de solutions.

L’accompagnement social et budgétaire est assuré par un personnel de l’UDAF 24 titulaire d’un diplôme d’Etat de travail social.

(*) Prestations sociales mentionnées à l’article D.271-2 de la section I du chapitre 1er du titre VII du livre II du code de l’action sociale et des familles.

 

Objectifs
Réaliser un accompagnement social et budgétaire individualisé visant à rétablir une gestion autonome du budget.

Soutenir les capacités individuelles du bénéficiaire.

Cette mesure est différente d'une mesure judiciaire d'aide à la gestion du budget familial. plaquette "différences MJAGBF et MASP"